Maladies infantiles: quels sont les symptômes ?

Il est conseillé de prévenir l’enfant contre un grand nombre de maladies infantiles. Le vaccin est appréhendé et conseillé pour éviter les complications possibles. Comme le système immunitaire n’est pas encore mature, il est possible de rencontrer plus d’une maladie infantile pendant l’enfance. Vous pouvez ainsi facilement les reconnaître dès l’apparition des symptômes. De toute évidence, il est à savoir que certaines maladies peuvent se transmettre assez facilement par rapport aux autres.

Quelles sont les maladies infantiles ?

La maladie infantile touche principalement les enfants à cause de la faiblesse du système immunitaire du corps. Il existe un grand nombre de maladies pouvant toucher l’enfant. Les maladies éruptives peuvent faire surface avec la présence de boutons et de démangeaisons. Ces maladies s’accompagnent de fièvre. L’enfant peut faire face à des maladies éruptives comme la varicelle, la rubéole et la rougeole. Il est fortement recommandé de faire vacciner l’enfant dès 12 mois. La varicelle est une maladie infantile très contagieuse et bénigne pour la plupart du temps. La varicelle est une maladie assez fréquente. Elle se reconnait par la présence d’une faible fièvre suivie d’une fatigue générale. L’individu peut avoir des démangeaisons. Provoqué par un virus de la famille des paramyxoviridées, la rougeole fait apparaître des tâches rouges foncées sur le visage. D’origine bactérienne, la scarlatine se présente chez l’enfant sous forme d’angine. La rubéole est une maladie infantile assez rare. Un enfant peut également attraper la coqueluche et les oreillons. A priori, ce sont des maladies infectieuses touchant les enfants.

Maladies infantiles : Comment les reconnaître ?

La coqueluche est principalement causée par des bactéries. Sa manifestation est facile à reconnaître. L’enfant fait face à une quinte de toux suivi d’une sensation d’étourdissement, et des vomissements. Force est de constater qu’il est possible d’attraper la coqueluche plus d’une fois dans sa vie. Les oreillons sont dus à un virus présent dans les glandes salivaires. Sa transmission est rapide. Cette maladie peut durer jusqu’à 10 jours environs. L’enfant aura la fièvre, une perte d’appétit, un mal aux oreilles et des maux de tête. La rougeole est connue pour être une fièvre éruptive. Les symptômes sont faciles à détecter : fièvre élevée, yeux bouffis, douleurs abdominales, diarrhée, ….

Tout ce qu’il faut savoir concernant les maladies infantiles

Le système immunitaire d’un enfant est plus faible par rapport à celui d’un adulte. L’enfant est ainsi plus susceptible d’attraper une maladie infantile. Des virus et des bactéries attaquent les cellules immunitaires. Des complications peuvent arriver si les maladies infantiles ne sont pas traitées correctement. Mis à part les principales maladies infantiles, il existe d’autres comme la roséole, le muguet, le laryngite, la bronchite, la bronchiolite, ou l’angine. Toutefois, les maladies infantiles se divisent en deux. Les maladies infantiles avec éruption cutanée sont la rougeole, la rubéole, la roséole, la scarlatine et la varicelle. Or, il est possible de rencontrer des maladies infantiles sans éruption cutanée telles que les oreillons et la coqueluche. Les maladies infantiles peuvent survenir à l’âge adulte si elles n’ont pas été contractées pendant l’enfance.

Quand doit-avoir lieu la première visite chez le pédiatre ?
Quelles sont les vaccinations à faire pour préserver la santé des enfants ?